Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
gausson.histoire.overblog.com

Découvrez le livre qui relate l'histoire de la commune de Gausson (22).

Election municipale de 1929 : un bulletin découpé est-il valable ?

Publié le 23 Mai 2020 par Michèle Harzo

Nombre d'électeurs : 319 votants
bulletins nuls : 7
majorité absolue : 157 voix

 

Quinze candidats de la liste du maire sortant sont élus au premier tour  : François Laurent, maire sortant (212 voix), Joseph Moulin ( 194), Ange David (190), Pierre Gicquel (188), Alexis Urvoy (185), Louis Beurel (185), Jean Le Roux (183), Marcel Le Cornet (180), Henri Carro (du Fresne) (179), Gilbert Lenormand (176), Alexandre Thomas (175), Mathurin Moisan (173), Pierre Rault (171), Paul David (170), Louis Le Ray (157)

 

Non élus : Jean Labbé (qui était sur la liste de François Laurent) n'a que 156 voix, Pierre Raulic (144), Louis Fourchon (140), Alexandre Dubos (138), Henri Carro (137), Gilbert Marjot (136), Joseph Coeuret (128), Jean Chapron (126), Nicolas Lamandé (125), Jean Morin (121), François Le Floch (117), Louis Camard (115), Pierre Lucas (113), Pierre Turrmel (106), Frédéric Collet (101) Jean Baleine (105)

 

Au deuxième tour, Henri Morin, qui ne s'était pas présenté au premier tour, obtient 186 voix, il devance Jean Labbé (112 voix), Il est déclaré élu, mais entre temps, Pierre Lamandé a déposé une contestation : il prétend qu'un bulletin dans lequel un életeur avait découpé le nom de Joseph Moulin a été compté comme nul alors que selon lui, il ne l'est pas ! La liste de François Laurent compterait donc une voix de plus (à l'exception de Joseph Moulin). Jean Labbé aurait eu ainsi 157 voix et serait donc élu dès le premier tour.

 

Le Conseil de Préfecture se base sur des décisions de jurisprudence déjà rendues sur ce sujet, il valide le bulletin découpé et décide que  : Jean Labbé est  élu dès le premier tour et que le deuxième tour est annulé.

 

Henri Morin dépose à son tour une contestation, considérant que la découpe était un signe de reconnaissance - pourquoi ne pas avoir simplement rayé le nom ?-

Le Conseil d'Etat accepte la contestation d'Henri Morin et reconnaît que le bulletin découpé n'aurait pas dû être validé par le Conseil de Préfecture,
Henri Morin est donc élu conseiller municipal.

 

Articles déjà parus (voir les photos d'archives) :
http://gausson.histoire.overblog.com/2014/02/election-municipale-de-1929-1ère-partie.html
http://gausson.histoire.overblog.com/2014/02/election-1929-suite.html
http://gausson.histoire.overblog.com/2014/01/election-municipale-de-1929-fin-recours-au-conseil-d-etat.html

 

Election municipale de 1929 : un bulletin découpé est-il valable ?
Election municipale de 1929 : un bulletin découpé est-il valable ?
Election municipale de 1929 : un bulletin découpé est-il valable ?
Election municipale de 1929 : un bulletin découpé est-il valable ?
Commenter cet article