Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
gausson.histoire.overblog.com

Découvrez le livre qui relate l'histoire de la commune de Gausson (22).

Election municipale de 1925

Publié le 15 Mai 2020 par Michèle Harzo

Affiches de la liste de François Laurent
Affiches de la liste de François Laurent

Affiches de la liste de François Laurent

La bataille est rude entre les deux listes qui se disent « républicaines »,

Des partisans de la liste de gauche attaquent ceux de la liste de droite qu'ils qualifient de « chouans », On est pourtant 130 ans après la Révolution ! Les attaques sont basses, Ils dénoncent Carro et ses dignes acolytes et un certain professeur de gymnastique qui se livrait à des occupations qui n'étaient pas en rapport avec son service !-sans doute un certain Albert Georgelin qualifié d'honnête homme par ses colistiers,

Voir l'article déjà paru :

http://gausson.histoire.overblog.com/2014/04/1925-republicains-de-gauche-contre-conservateurs.html

Les élus sont  :

François Laurent (maire sortant) 273 voix, Pierre Coeuret (270), Joseph Moulin (adjoint) (269), Gilbert Marjot (269), Alexandre Dubos (267), Pierre Leray (249), Ange David (246), Gilbert Lenormand (242), Alexis Urvoy (220), Joseph Coeuret (217), Louis Fourchon (213), Henri Carro (du bourg) (195), Pierre Gicquel (185), Mathurin Moisan (172), Henri Carro (du Fresne) (169), Pierre Raulic (144),

sont battus : Théophile Raulic (142), Louis Raulic (139), Nicolas Lamandé (138), Albert Georgelin (136), Joseph Nais (94), Dieulesaint (90), François Lamandé (86),

Mais Pierre Lamandé conteste l'élection de Joseph Coeuret, du fait qu'il est receveur buraliste et donc inéligible,
Bien qu'il ne se présente pas à l'audience du conseil de Préfecture, (Joseph Coeuret, non plus ), il est décidé que :

considérant qu'il résulte de l'instruction que le sieur Coeuret est non pas receveur buraliste mais gérant d'un bureau auxilaire de régie, que cette fonction ne peut avoir pour effet de le constituer comptable des deniers communaux ou agent salarié de la commune dans le sens de l'article 33 de la loi du 5 avril 1884, et que, dès lors, il n'est pas inéligible au conseil municipal,

La protestation du sieur Lamandé est  rejetée,

Election municipale de 1925
Election municipale de 1925
Election municipale de 1925
Commenter cet article