Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
gausson.histoire.overblog.com

Découvrez le livre qui relate l'histoire de la commune de Gausson (22).

Battu

Publié le 13 Janvier 2017 par Michèle Harzo

Guy Le Helloco, maire de Gausson depuis 1989, président de la CIDERAL depuis 2001 n’a pas été réélu à la tête de la nouvelle communauté de communes, Loudéac Communauté Centre Bretagne, ce mardi 10 janvier 2017.

Il était pourtant encore le seul candidat quelques heures avant le scrutin.

A la surprise générale, c’est Georges Le Franc, maire de Saint Barnabé qui l’a supplanté au deuxième tour de scrutin.

Ce n’est pas l’action de Guy Le Helloco qui a été sanctionnée, tout le monde reconnait son dévouement pour notre territoire, c’est son attitude qui devenait de plus en plus autoritaire au fil des années.

N’a-t-il pas déclaré, l’an dernier : « la démocratie, c’est bien joli, mais il faut prendre une décision à la fin ! »

J’ai moi-même eu l’occasion de me confronter à lui, l’an dernier, au sujet de la commune nouvelle qu’il voulait créer en regroupant une dizaine de communes au sein d’une seule appelée « le Grand Loudéac ».

La conversation, lors d’un rendez-vous, a été rude. Dès que je commençais une phrase, on me coupait la parole. Pas facile de suivre le fil de ses idées dans cette situation.

J’ai assisté au conseil municipal d’octobre 2015. Seul un des maires adjoints a osé s’opposer à cette mesure. Guy Le Helloco a clos la discussion en déclarant de façon péremptoire : " le Grand Loudéac sera créé le 1er janvier 2017."

Il n’y a pas eu de vote.

J’ai voulu faire une réunion à la salle polyvalente, il a refusé.

J’ai donc décidé de sillonner la commune pour informer la population et la faire se mobiliser contre ce projet.

L'équipe de Gérard Huet a été battue lors d’élections municipales en 2016. Le dossier a donc été mis de côté.

Lors de ses derniers vœux (8/1/2017), Guy Le Helloco a reconnu que l’information qu’on lui avait donnée était tronquée, que le Grand Loudéac n’aurait pas été favorable pour la commune de Gausson !

Un petit peu d’écoute lui aurait permis de s’en rendre compte beaucoup plus tôt !

 

Alors est apparu le projet minier, qu’il soutient, puisqu’il a fait voter les membres de la CIDERAL en sa faveur.

Une réunion était prévue à Gausson en septembre, annulée par le Préfet, car il y avait des risques pour la sécurité ! Je lui ai fait remarquer qu’il n’avait pas beaucoup défendu ses concitoyens.

Nous ne sommes pas des terroristes. Nous défendons nos idées avec des banderoles, des arguments, pas avec des bombes !

 

Il a dit, lors de ses vœux, que les municipalités qui avaient voté une délibération contre le projet minier (Ploeuc par exemple) étaient dans l’illégalité. Qu’il ne ferait jamais ce genre de chose !

Amusant dans la bouche de quelqu’un condamné à un an d’inéligibilité.

Une réunion n'a donc pas pu donc pas se faire à Gausson pour la population, par contre, il soutient le projet de Variscan de montrer aux enfants, une animation qui se termine par la présentation d’une « mine propre » (qui n’existe pas !)

Utiliser les enfants pour convaincre les adultes. Est-ce bien moral ?

Guy Le Helloco a-t-il pensé à l’avenir d’un de ses adjoints qui vend de la viande à la ferme.

Ses clients, soucieux de la qualité des produits, continueront-ils à venir s’approvisionner chez lui, en voyant une mine à la porte de sa ferme ?

 

Nous espérons que, comme pour le Grand Loudéac, il se rende compte que le discours de Variscan est mensongé. Cette société ne désire pas du tout amener du travail dans la région (on y verra surtout des robots) mais bien gagner beaucoup d’argent à nos dépens.

M. Bonnemaison l’a bien dit : nous investissons 10 millions d’euros, nous pensons en gagner un milliard ! (argent qui ira dans la poche des actionnaires, seule une petite partie nous reviendra)

 

Guy Le Helloco va donc avoir plus de temps à consacrer à la réflexion sur tous ces sujets. Cela lui permettra d’entendre, enfin, ses concitoyens.

Nul ne détient la vérité, dit-il dans le bulletin municipal.

C’est vrai ! C’est pourquoi, il faut toujours être à l’écoute de ceux qui n’ont pas la même opinion que vous. Eux-aussi détiennent une part de vérité.

Il faut convaincre les gens, et non pas leur asséner des décisions autoritaires.

Espérons que cette réflexion lui permette de tirer de bonnes conclusions.

Bonne retraite

Commenter cet article